Fille souriante sous la pluie - Illustration de l'article

Bonheur et malheur : une histoire intérieure

Perspectives 3 octobre 2019 / 0 commentaire(s)

Je dis souvent que rien ni personne ne possède la capacité de nous rendre heureux ou malheureux. Avant d’accepter cette réalité, j’y ai moi-même beaucoup pensé. Je cherchais des arguments contre ce que je considérais être un tour de passe-passe philosophique. J’invoquais des situations qui, d’après moi, prouveraient le contraire. Mais j’ai fini par me résoudre à cette idée. Alors je comprends parfaitement qu’en partageant mes vues sur le sujet, je me retrouve parfois face à des interlocuteurs dubitatifs. « Si quelqu’un te fait du mal, il te rend malheureux », me diront certains. « Si j’avais à mes côtés quelqu’un qui m’aime et me soutienne, je serais plus heureux », avanceront d’autres… Comme souvent, tout est question de perspective et d’interprétation. Le bonheur n’est pas un résultat, mais un cheminement. Pour moi, être heureux, c’est un mode de vie. Et il est fait de tout petits moments où nous sommes en alignement avec nous-même.

« Le bonheur, c’est un mode de vie. »

Nous reviendrons plus tard sur la notion d’alignement, mais notons pour l’instant que l’expression-clé de la phrase est « nous-même ». Il s’agit en effet d’un positionnement personnel, d’une aptitude intérieure – que chacun peut développer – à voir le positif en toute situation. Réfléchissons ensemble un moment. Je pense que la pluie a gâché ma journée, mais mon voisin trouve plaisir à la regarder tomber, heureux qu’elle nourrisse ses fleurs et sa pelouse. En telle situation, force est de constater que la pluie n’est qu’un déclencheur. La réaction qui s’en suit est propre à chacun et n’est en rien une fatalité : nous pouvons tous décider de danser sous la pluie, le sourire aux lèvres. Il en est de même pour la personne qui vous blesse ou vous offense. Le mal est commis, vous pouvez choisir la rancune ou le pardon. La rancune est un poids que l’on porte ; le pardon est un élan qui nous libère. Je sais que ce pardon peut être difficile à accorder, mais il est le seul des deux choix en adéquation avec notre recherche du bonheur.

« Le pardon est un élan qui nous libère. »

Partons du principe que chaque situation crée un stimulus auquel il nous est donné de répondre positivement ou négativement. Alors que nous entretenons régulièrement l’illusion que ce stimulus est responsable de notre satisfaction ou de notre déception, il est en réalité plus probable que notre état intérieur soit le résultat de nos réactions. Serait-il possible de calibrer ces réactions pour obtenir l’alignement dont je parlais plus tôt ? C’est ce que je pense. En apprenant à pardonner, en acceptant les choses telles qu’elles sont, en nous concentrant sur le positif, nous pouvons progressivement trouver la satisfaction d’un équilibre intérieur. Et, parcourant doucement ce chemin vers une vie plus sereine, nous développons une autre nature, davantage positive. Ne cherchons pas le bonheur à l’extérieur ; ne laissons pas la vie nous miner plus que de raison. Nous sommes les seuls responsables de notre vision du monde.

Petits conseils pratiques

Voici quelques idées pour mettre à profit, de manière concrète et régulière, cette façon de voir les choses. Si vous décidez de suivre les quelques conseils ci-dessous, faites-moi savoir dans les commentaires ce que vous en avez retiré.

Chaque soir en vous couchant, rédigez une liste de gratitude.

Notre cerveau est victime de ce qu’on appelle un biais négatif. Par souci de protection, l’évolution nous a doté d’une tendance à porter plus d’attention aux éléments négatifs qu’aux éléments positifs. Pour contrer cette tendance, nous pouvons progressivement faire pencher la balance du bon côté. Une habitude simple et efficace consiste à prendre un carnet et à y noter chaque soir quelques faits ou choses pour lesquels vous êtes reconnaissant. Après quelques jours de pratique, vous constaterez une capacité accrue à remarquer les petites choses positives.

Apprenez à pardonner en commençant par les petites offenses.

Le pardon peut être compliqué. Nous avons parfois l’impression que la rancune nous protège de futures blessures. Ce n’est évidemment qu’une illusion. Le pardon, ce n’est pas fermer les yeux et tout accepter, mais simplement tirer des leçons de nos expériences et avancer. C’est affirmer que, peu importe l’affront, nous valorisons notre droit à une certaine liberté. Pratiquez le pardon comme une habitude. Envers les autres et envers vous-même. Commencez petit. Nous nous braquons parfois par réflexe, sans nous rendre compte qu’il serait préférable de placer notre énergie ailleurs et de lâcher prise.

Replacez-vous au centre de votre vie.

Penser à soi est positif. Prenez du temps pour vous. Favorisez dans votre emploi du temps les activités qui vous nourrissent et constituent des instants de bonheur. Rappelez-vous que vous êtes une personne complète, accomplie, même si votre situation actuelle vous en fait douter. Montrez-vous que vous vous valorisez et que votre développement personnel est une priorité.

À propos de l’auteur

Portrait de Maeron Máe Nerai - Coach de vie - Éducateur somatique

Maeron Máe Nerai

Maeron Máe Nerai est coach de vie et éducateur somatique. Il utilise le mouvement, la respiration consciente et la méditation pour accompagner ses clients dans leur démarche de changement.

Ancien professeur de danses latines de niveau international, il a parcouru le monde pour enseigner le mouvement et la danse. C’est à cette époque qu’il a pris conscience de l’intérêt des arts vivants en tant qu’outil de développement personnel.

Coach certifié en nutrition végétalienne, il accompagne également certains de ses clients dans leur transition vers une alimentation plus saine et un mode de vie axé sur la compassion.

Maeron est un amateur de thé. Il joue du ukulele.

Commentaires

Prochain atelier

Fille qui pratique un exercice de respiration consciente

Respiration consciente

27 octobre 2019

Bruxelles

Un outil puissant pour plus de bien-être

Coaching

Coaching - Partenariat entre un coach et son client

Besoin d’un coup de pouce pour adopter de meilleures habitudes ? Découvrez l’accountability coaching.

©2019 Maeron Máe Nerai | v.1

Coaching et événements positifs | Wellness