Chronomètre - La technique Pomodoro

Gérez votre temps simplement et efficacement avec la technique Pomodoro 

Habitudes 28 mars 2019 / 0 commentaire(s)

La technique Pomodoro, ce n’est rien de nouveau. Développé à la fin des années 80 par Francesco Cirillo, alors étudiant universitaire, ce concept de gestion du temps a depuis fait couler beaucoup d’encre et a été adopté par des millions de personnes en mal d’organisation à travers le monde. Principale raison à cet engouement : la facilité de mise en œuvre de cette méthode.

Le nom pomodoro (« tomate » en italien) vient du matériel utilisé pour calculer le temps alloué à une tâche précise. Cirillo utilisait un timer de cuisine (le sien était en forme de tomate), un crayon et un bout de papier. La technologie ayant depuis évolué, vous pouvez maintenant facilement trouver de nombreuses applications qui rendent la chose encore plus facile. Libre à vous d’utiliser simplement le minuteur de votre téléphone.

Comment fonctionne la technique Pomodoro ?

  • Décidez d’une tâche à accomplir
  • Réglez votre minuteur sur 25 minutes
  • Travaillez en évitant toute interruption
  • À la fin du temps, faites une pause de 5 minutes
  • Toutes les quatre sessions, prenez une pause plus longue (15-20 minutes)

Illustration de la technique Pomodoro

Pourquoi utiliser cette méthode ?

Plusieurs raisons peuvent pousser à essayer – et peut-être à adopter – ce concept.

Notre concentration est limitée dans le temps

Les 25 minutes de chaque session ne sont pas un choix au hasard. En effet, plusieurs études ont montré qu’au-delà de ce temps, nous perdions plus facilement notre concentration et, par conséquent, notre efficacité.

Faire des pauses régulières permet donc de remettre les compteurs à zéro et de reprendre le travail avec de meilleures dispositions.

La technique permet de réduire le temps nécessaire pour une certaine tâche

Selon la loi de Parkinson (Cyril Northcote Parkinson, historien britannique), tout travail tend à occuper la totalité du temps prévu pour son accomplissement. En poussant un peu le concept, on pourrait conclure qu’une tâche non assortie d’une limite de temps aura forcément tendance à s’éterniser.
En divisant chaque opération en petites sections réalisables en 25 minutes, on peut efficacement éviter cet écueil et n’utiliser que le temps strictement nécessaire pour atteindre nos objectifs.

Éviter les interruptions augmente notre productivité

Comme stipulé par l’économiste suédois Sune Carlson, un travail prend moins de temps lorsqu’il est effectué en un bloc. En appliquant la technique Pomodoro, vous vous concentrez sur une tâche unique et bien définie tout en évitant les distractions qui pourraient venir couper votre élan. Vous vous rendrez vite compte dans la pratique de l’énorme différence que cela entraîne sur votre productivité.

Que faire pendant les pauses ?

Cet article n’aurait pas grand-chose à voir avec le bien-être s’il s’agissait juste d’être plus productif. En effet, pour moi, l’efficacité au travail n’est pas le but en soi. Il s’agit plus de trouver un équilibre. Et c’est précisément ce que propose cette méthode en faisant des pauses un élément primordial du processus.
Durant une pause de cinq minutes, vous pouvez par exemple

  • vous servir un grand verre d’eau ou préparer un thé (mon article sur ce sujet montre à quel point cela est important dans ma routine quotidienne)
  • bouger un peu, voire faire un micro-entraînement (je préciserai ceci dans un prochain article)
  • faire quelques exercices de respiration
  • aller prendre l’air

Durant la pause plus longue prévue après quatre cycles, vous pouvez

  • méditer
  • faire du sport
  • vous préparer un snack sain (fruits, noix, graines) ou un jus de légumes et de fruits
  • faire ou écouter de la musique

Les possibilités sont presque infinies et dépendront de vos goûts, mais l’important est de prendre des pauses régulières et d’en profiter au mieux.

Un petit bonus contre la procrastination

Certains articles, comme celui de Sylvain Carufel de La solution est en vous, proposent judicieusement de coupler la technique Pomodoro avec un principe développé par le coach américain Brian Tracy. Dans son livre « Eat that frog » (disponible en français sous le titre « Avalez le crapaud ») celui-ci conseille de s’attaquer dès le début de la journée aux tâches les moins séduisantes. En éliminant dès que possible de votre to-do list les éléments les plus rébarbatifs, vous profiterez d’un regain d’énergie et de motivation au moment de passer enfin aux activités qui vous plaisent le plus.

Et vous, vous en pensez quoi ?

Utilisez-vous la technique Pomodoro ou d’autres méthodes pour gérer votre temps ? Si oui, quels sont les plus grands bénéfices que vous en retirez. Faites-le-moi savoir dans les commentaires ci-dessous…


Maeron Máe Nerai

Life coach et organisateur d’événements

http://www.maenerai.com

Dans la boutique

Écarteurs d’orteils

Citation du jour

Vous faites des erreurs,

les erreur ne vous font pas.

– Maxwell Maltz –

Coaching

Illustration

Besoin d’un coup de pouce pour adopter de meilleures habitudes ? Découvrez l’accountability coaching.

Commentaires

©2019 Maeron Máe Nerai | v.1

Coaching et événements positifs | Wellness